Julius

Julius est le plus terrible de tous. Argneux, rebelle, un poil réactionnaire, il n’est d’accord avec rien ni personne. Il garde dans son coeur une rancoeur tenace contre son ventriloque de père à qui il reproche d’ailleurs de ne lui avoir cousu qu’une seule dent et lui avoir implanté les yeux de travers. Pour Michel, Julius est une parodie de tatayet. Julius lui se sent l’objet d’une manipulation. Quant à Tatayet, il pense que ce n’est pas bien de fabiquer des marionnettes handicapées.